11 février 2011 - de Solen Le Roux

Publié le par Solen Le Roux

Solen 08Solen 09

Trois séances déjà…Même s’il est loin d’avoir pris complètement forme, mon projet de l’atelier photographique commence à être défini plus précisément…Petit retour sur le choix de : « pourquoi cette idée, pourquoi ces photos » ?

Depuis un an, date à laquelle j’ai commencé à fréquenter le club, je m’attache à construire progressivement mes travaux photographiques, affirmer mes choix, affûter mon œil pour repérer des choses similaires, me dire « tiens ça je l’ai déjà vu et ça m’intéresse », alors, pourquoi pas « clic » !

Depuis longtemps, je suis attiré par les lignes, les fuyantes, les perspectives, les traces, la matérialité du sol, les courbes… Rapidement, je me rends compte que j’aime les choses très graphiques et que l’utilisation du noir et blanc me permet de retranscrire le mieux ce que je souhaite exprimer : des photographies minimalistes avec des contrastes forts, des contre-jours avec parfois des lumières violentes et quelques lignes ou courbes qui rythment l’ensemble.

Au cours du premier atelier, les premières observations portaient sur l’uniformité dans les prises de vues, qui conditionne la cohérence du travail, que je n’ai pas pour l’instant : garder une même composition générale, avoir par exemple toujours le même angle de départ des lignes ou courbes, garder une même focale, tester différentes lumières. 

Au cours des deux ateliers suivants, j’ai travaillé cette idée et j’ai réalisé de nouveaux clichés, et recherché cette uniformité dans la composition.  Au fur et à mesure, certaines photos qui m’ont inspiré et guidé au départ s’avèrent finalement peu cohérentes avec les autres, il faut les écarter…étape pour l’instant difficile pour moi, car certaines photos me tiennent particulièrement à cœur. Une autre piste de réflexion est proposée pour affirmer plus mes choix et pour permettre d’exprimer mieux ce que souhaite : travailler le « développement » des photos, en renforçant plus les contrastes de noir et de blanc…Encore beaucoup de travail en perspective dans les mois qui viennent !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain V. 13/02/2011 00:57



Je trouve que ton projet photographique prends vraiment forme. Ton texte témoigne de la conscience que tu en as. Cela se reconcrétise maintenant dans tes photos. Pour ma part sur les 9
premiéres photos de ton album ce sont les 3 derniéres, celles des bordures (Solen7-8) avec celle de la rambarde (Solen 9) qui me paraîssent les plus homogénes et les plus
abouties (composition, grahisme, contrates, ...). 



Pierre 12/02/2011 09:30



Beau travail sur les lignes et le contraste.Il y en a tout autour de nous, mais il faut les voir. Le choix surtout dans ces deux photographies de souligner la ligne par le contraste formé
par les feuilles mortes et la bordure de l'allée pour la première image et la rembarde et son ombre dans la seconde. Le choix du n&b pour renforcer le sujet, puis l'absence d'élément
perturbateur, il n'y a que la ligne à suivre des yeux. Mais surtout la cohérence commence à se dessiner par la juxtaposition des deux images, c'est la même ligne qui nous emporte.
D'autant plus que ce sont des lignes éphémères, un coup de vent, un nuage et elles disparaissent.


Pierre